samedi, novembre 28, 2020
Accueil Economie Le budget de l'Etat 2020 connaît une augmentation de 442 milliards 394...

Le budget de l’Etat 2020 connaît une augmentation de 442 milliards 394 millions de francs CFA

-

Les membres du gouvernement ont présenté cette semaine, le 2e Projet de Loi de finances rectificative 2020 à l’Assemblée nationale. Il ressort que le budget connaît une nette augmentation de 442 milliards 394 millions de francs par rapport à celui voté en mai dernier arrêté à 1 082 milliards 903 millions de francs CFA. 

Le Ministre délégué au Budget, Ludovic Ngatse accompagné du ministre des Affaires foncières chargé des relations avec le Parlement, Pierre Mabiala, a présenté ce jeudi 22 octobre 2020, le 2e Projet de Loi de finances rectificative 2020 en séance plénière de la session budgétaire de l’Assemblée nationale. 

Une révision qui tient compte des derniers indicatifs des marchés pétrolier et non pétrolier au titre de l’année en cours. La production pétrolière est évaluée à 119 millions de barils, soit 38 USD par baril (taux de change : 1$=580 FCFA); En gardant toute proportion à la marge, la saisonnalité et les effets de la COVID-19 ont également influencé les nouvelles prévisions.

Le 2e Projet de loi de finances rectificative pour l’année 2020 a ainsi été revu à la hausse, à la somme de 1 525 milliards 297 millions de francs CFA en recettes contre 1 630 milliards de francs CFA en dépense. Un écart significatif par rapport à la révision à la Loi de finances du 30 décembre 2019 modifiée en mai dernier, à hauteur de 1 082 milliards 903 millions de francs CFA.

Une augmentation de 442 milliards 394 millions de francs CFA, suite à l’augmentation des recettes fiscales de 218 milliards 481 millions de francs CFA et des autres recettes, de 314 milliards 717 millions de francs CFA, dont 270 milliards 272 millions de francs CFA de recettes pétrolières en plus, a précisé le ministre délégué au Budget.

L’orientation de la politique économique relative au 2e Projet de loi de finances rectificative 2020 s’inscrit dans le cadre des grands axes du Plan National du Développement (PND). Il s’agit du renforcement de la gouvernance sous toutes ses formes, la réforme en profondeur du système éducatif et de la formation qualifiante et professionnelle et la diversification de l’économie centrée sur les secteurs porteurs de croissance.  

Le 1er Projet de loi de finances rectificative 2020 avait été approuvé par le Sénat et l’Assemblée en mai dernier en tenant compte de la crise sanitaire. La République du Congo avait subi un choc économique suite à la pandémie de Covid-19 couplée à la crise du secteur pétrolier.

Articles Populaires