AccueilSociétéLancement officiel de la campagne de lutte contre la fraude en milieu...

Lancement officiel de la campagne de lutte contre la fraude en milieu scolaire

-

Le ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation (Meppsa), Jean-Luc Mouthou a procédé au lancement officiel de la campagne nationale de lutte contre la fraude dans les écoles publiques et privées ce mardi 26 avril à Brazzaville. 

Il s’est tenu ce mardi 26 avril au lycée de la Révolution de Brazzaville la cérémonie de lancement officiel de la campagne des opérations de lutte contre la fraude dans les établissements scolaires publics et privés ainsi que dans les centres d’encadrement au titre de la campagne 2022 d’inscription aux examens et concours.

Elle a été placée sous l’autorité de JeanLuc Mouthou, ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation (Meppsa).

Cette initiative promeut la méritocratie au sein de l’école congolaise pour lutter contre les anti-valeurs qui gangrènent notre système éducatif depuis plusieurs décennies, a laissé entendre le ministre de l’Enseignement général

« Le gouvernement a pris toutes les mesures de sécurisation relative à la rédaction, au tirage et au convoyage des sujets envoyés dans les sites bien sécurisés », a dit JeanLuc Mouthou

Il a notamment parlé de l’usage des scellés spéciaux et de dispositifs de cadenas GPS spécialisés dans la localisation des mâles dans lesquels se trouvent les sujets.

♦Lire aussi : De faux candidats appréhendés lors des épreuves écrites du BEPC

Selon JeanLuc Mouthou, les autorités congolaises ont également anticipé sur les risques de l’organisation des laboratoires de traitements des sujets durant le déroulement des épreuves écrites par le biais des téléphones.  

Plusieurs personnalités ont pris part au lancement officiel de la campagne nationale de lutte contre la fraude dans les écoles publiques et privées. Parmi elles le ministre du contrôle d’Etat, de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs dans l’administration publique, le Pr Jean-Rosaire Ibara. 

Ce dernier a exprimé la disponibilité de son département ministériel à soutenir les ministères en charge de l’Enseignement dans la lutte contre la fraude.

L’année dernière lors des examens d’Etat et concours, les services de lutte contre la fraude en milieu scolaire avaient mis la main sur plusieurs auteurs de fraudes.

Articles Populaires