jeudi, janvier 27, 2022
AccueilSociétéLa pelouse du stade de Pointe-Noire, le marchepied des élèves et autres...

La pelouse du stade de Pointe-Noire, le marchepied des élèves et autres riverains ?

-

Le Complexe sportif de Pointe-Noire est confronté à des problèmes de sécurité. La pelouse synthétique dudit stade est laissée à la merci des élèves et autres visiteurs au grand dam du sport national, rapporte notre équipe de reportage. 

Notre rédaction s’est rendue au Complexe sportif de Pointe-Noire, ce lundi 13 décembre où elle a fait un constat alarmant. 

Les installations de ce temple du football national sont saccagées par des inciviques par faute de surveillance accrue. La pelouse synthétique dudit stade est laissée à la merci des élèves et autres riverains. 

Ces inciviques, qui pour la plupart sont des écoliers et des collégiens, fréquentent les écoles installées aux alentours du stade.

Ces derniers sans être inquiétés, prennent du plaisir sur cette pelouse déjà en état de dégradation avancée. Ils se sont éparpillés sur l’aire de jeu notamment dans les cages, jouant avec des filets. 

Pour d’autres, la pelouse du stade leur permet de raccourcir le trajet pour quitter d’un coin du stade à un autre. 

Ces individus pour la plupart font le mur pour y accéder.  

♦ Lire aussi : CAF : le stade Massamba-Débat suspendu pour non-conformité

Un comportement déplorable pour ces compatriotes qui détruisent de manière volontaire ou involontaire cette infrastructure rénovée le 17 janvier 2007 à l’occasion de l’organisation au Congo de la 14e Coupe d’Afrique des Nations junior. 

La prise d’assaut de ce Complexe sportif, le seul stade équipé du département de Pointe-Noire bien qu’il ne soit pas homologué par la FIFA, dénote le laisser aller des gestionnaires de nos stades.

Le stade de Pointe-Noire souffre de plusieurs maux outre le sabotage de la pelouse. On déplore la négligence et le manque d’entretien. Les fenêtres des vestiaires sont cassées, les escaliers sont dans un piteux état (urines, odeurs nauséabondes, insalubrité…), des sièges emportés. 

Le Congo qui n’a plus de stade répondant aux normes FIFA a du pain sur la planche. Il doit revoir non seulement ses infrastructures sportives, mais aussi veiller sur elles pour éviter ce genre d’incivisme. 

Articles Populaires