mercredi, octobre 5, 2022
AccueilSociétéJean François Kando veut arrimer la ville de Pointe-Noire à la modernité

Jean François Kando veut arrimer la ville de Pointe-Noire à la modernité

-

Le député maire de la ville de Pointe-Noire, Jean François Kando a présenté ce vendredi 22 avril, sa vision globale de la ville océane. Il a annoncé notamment la restructuration de cette ville pour « l’arrimer » ditil à la « modernité ».

Plusieurs journalistes ont pris part à une conférence de presse animée ce vendredi 22 avril, à Pointe-Noire par le député maire de la ville océane, Jean François Kando. 

La conférence a porté sur les enjeux du centenaire, un évènement festif qui se déroulera par étape du 11 mai à décembre prochain. 

Jean François Kando a notamment évoqué la restructuration des grands ensembles dans la ville en vue de la transformation des quartiers précaires. 

« Il ne s’agira pas dans cette quête de déplacer la ville de Pointe-Noire actuelle, il s’agit de la restructurer, de la réformer en quelque sorte pour l’arrimer à la modernité. Comme vous le savez, Pointe-Noire a plusieurs branches de pauvreté urbaines, les plus significatives sont ce que nous appelons vulgairement des « quartiers Mabodo« . Tous ces quartiers doivent être restructurés », a-t-il dit.

♦Lire aussi : La Mairie de Pointe-Noire attend 250 FCFA par habitant pour la construction d’un monument commémoratif

Le maire de la ville s’est voulu rassurant sur la qualité des ouvrages de voiries urbaines qui seront réalisés dans le cadre de la municipalisation accélérée additionnelle dont le début des travaux est annoncé pour le mois de septembre 2022.

« Nous allons reconstruire Pointe-Noire pas simplement pour rafistoler ce qui existe mais il y aura autre chose », a-t-il garanti.

Selon lui, cette fête permettra également de dresser un bilan de la ville de Pointe-Noire avant, pendant et après le centenaire.

« A côté de la fête se fera une grande rétrospective pour faire le point de ce qu’a été la ville de PointeNoire hier, de ce qu’elle est devenue aujourd’hui, et de ce que va devenir demain. Je pense que le gros challenge que nous avons à relever c’est de réfléchir sur la ville de PointeNoire de demain », a déclaré Jean François Kando.

Articles Populaires