AccueilFaits DiversIl demande une rançon de 250.000 fcfa après avoir enlevé son cousin...

Il demande une rançon de 250.000 fcfa après avoir enlevé son cousin de 5 ans

-

Un Congolais de Brazzaville et un autre de la République démocratique du Congo ont été présentés à la presse ce lundi 15 mars par le service du commandement territorial de la police judiciaire du Kouilou et de Pointe-Noire. Ces deux individus sont les présumés auteurs de l’enlèvement d’un enfant de 5 ans au quartier Ngoyo.

Le petit Ivan Stève Tampadi, âgé de 5 ans, enlevé le 2 mars 2022 a été retrouvé sain et sauf par les services de police de Pointe-Noire. Ce dernier avait disparu depuis le 02 mars dernier date à laquelle ses parents l’avaient déposé à son école situé à Ngoyo dans le sixième arrondissement de Pointe-Noire.

Pris de panique le père de l’enfant et la promotrice de l’école se sont désespérément lancés à la recherche du petit garçon sans obtenir le moindre résultat.

« Quatre jours plus tard, le père de l’enfant a reçu l’appel d’un inconnu qui s’est présenté à lui sous le prénom de Cédric. Ce dernier l’ informait qu’il détenait son enfant et ne pouvait le lui remettre qu’en échange d’une rançon  d’un montant de deux cent cinquante mille francs CFA. » a signifié le colonel Edgard Brice, commandant territorial de la police judiciaire du Kouilou et de Pointe-Noire, présentant les faits à la presse.

C’est alors que les services de police ont poursuivi leur investigation et ont réussi à mettre la mains sur deux jeunes individus d’une vingtaine d’année, ces derniers détenaient par devers eux le petit garçon de 5 ans.

L’un des ravisseurs de nationalité congolaise (République du Congo) a été identifié comme étant le cousin du petit Ivan. Son complice un ressortissant de la République démocratique du Congo et lui seront présentés au procureur de la République pour répondre de leurs actes.

Articles Populaires