Accueil Politique Ferréol Ngassackys : La contre-campagne « Le COVID-2019 ne passera pas par...

Ferréol Ngassackys : La contre-campagne « Le COVID-2019 ne passera pas par Poto-Poto »

-

Le député de la 3ème circonscription de Poto-Poto, dans le 3ème arrondissement de Brazzaville, Ferréol Ngassackys a lancé une campagne de sensibilisation au coronavirus à travers des banderoles disposées à travers les artères de sa circonscription en ce début de mois. Une campagne dont un cliché sorti de ce contexte a suscité des railleries sur les réseaux sociaux. 

Au vu de l’ampleur de la situation qui sévit dans le monde avec plus de 10 000 morts et environ 250 000 personnes touchées par le Covid-19, et de la nécessité de l’implication de chacun dans la lutte de la pandémie du Covid-19, l’élu du Parti congolais du travail (PCT) a lancé une campagne de communication concernant la maladie.

Il a multiplié l’affichage de banderoles dans sa circonscription Poto-Poto 3. Via ces outils de communication, le député entend atteindre un grand nombre de personnes pour réduire le risque de contamination et faire connaître et respecter les mesures de préventions annoncées par les autorités gouvernementales du pays.

Une campagne méconnue de plusieurs concitoyens, dont un cliché a fait le buzz sur les réseaux sociaux « Le COVID-2019 ne passera pas par Poto-Poto ». Il était en effet difficile d’interpréter le message une fois sorti de son contexte. Voyant les proportions prises par la contre communication causée par l’image devenue virale, le député s’est fendu d’une publication visant à apporter des précisions sur sa campagne.   

« Me focalisant sur ce qui a surprenement créé la psychose, précisément la banderole où il est mentionné « Le COVID-2019 ne passera pas par Poto-Poto », je voudrais préciser que cette courte phrase, voudrait en peu de mots informer l’ensemble de ceux qui nous suivent, que ma circonscription (Poto-Poto 3), suivant les mesures drastiques du Gouvernement, s’est engagée à sensibiliser les populations, afin de permettre à Poto-Poto d’être un bel et véritable exemple de lutte contre ce virus, car il ne suffit pas de dramatiser le danger, mais aussi multiplier des efforts capables de minimiser ce danger en toute sérénité, ce qui est d’ailleurs, sauf erreur de ma part, le souhait de chacun. » a-t-il indiqué sur son compte Facebook.

Alors que certains plus éclairés sur le sujet ont identifié l’action et le messager, ces derniers qualifient l’action de « politiques », affirmant que le représentant du peuple profite de la situation épidémiologique pour battre campagne. 

Un avis que ne partage pas Ferréol Ngassackys, sa sortie a également été l’occasion d’apporter un éclairage sur ce dossier.

« Le déchiffrement de cette campagne de communication et sensibilisation ne devrait pas créer de confusion afin d’en racoler une attitude politicienne, bien qu’étant homme politique, cela ne nous donne pas l’audace de politiser un sujet aussi sensible qui concerne bien évidemment la santé de nos proches et populations. », a précisé le député.

Dans le but de communiquer avec les populations à propos de l’épidémie, l’ancien conseiller municipal et départemental de la ville de Brazzaville a rencontré « les mamans » de sa circonscription pour « une forte campagne de sensibilisation citoyenne, afin d’éviter toute propagation. ». la semaine dernière.

Il prévoit un porte à porte dès ce week-end et apporter quelques outils de protection aux populations en vue de ralentir la propagation de l’épidémie.

Articles Populaires