Accueil Politique Des nouvelles sur l'évolution de l'état de santé du général Mokoko

Des nouvelles sur l’évolution de l’état de santé du général Mokoko

-

Jean-Marie Michel Mokoko irait mieux, c’est l’information qu’affirme avoir obtenu Radio France International entrée en contact avec des proches de l’homme politique.

Selon les dires de son épouse, a-t-il été rapporté au média français, l’état de santé de J3M se serait nettement amélioré. Cette dernière lui aurait récemment rendu visite, Jean-Marie Michel Mokoko serait désormais en mesure de marcher et devrait entamer des séances de kinésithérapie, précise la source. 

Depuis son départ, diverses rumeurs inondent la toile, les avocats congolais et français de Jean-Marie Michel Mokoko affirmaient ne pas savoir où se trouvaient leur client. Des membres de la société civile étaient montés au créneau pour dénoncer le mutisme des autorités et le manque de transparence dans la gestion du dossier. 

Malgré la communication de l’ambassade turque de Brazzaville détaillant l’évacuation sanitaire du général Mokoko, et l’intervention du ministre de la Communication et des médias, Thierry Mougalla, sur la chaîne d’information congolaise, VOX Congo, les interrogations de l’opinion sur le cas Mokoko n’ont cessé d’occuper l’espace du débat public.

Cette information, va-t-elle permettre de rassurer l’opinion ?

Trésor Nzila, directeur exécutif de l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme, se dit loin d’être rassuré par cette information, ayant perdu le contact avec l’épouse de l’opposant congolais depuis son départ en Turquie, il dit attendre d’écouter cette dernière confirmer cette information de vive voix.

« Nous avons perdu le contact avec sa femme depuis un bout de temps, difficile de confirmer cette information rapportée par personne interposée, cela ne nous rassure pas. », a-t-il confié à notre rédaction.

La Plateforme des organisations de la société civile pour les droits de l’homme et de la démocratie, continue son action sur le terrain avec l’appui de l’antenne de l’association turque des droits de l’homme. Elle introduira dans les prochains jours, une demande d’information et de droit de visite aux autorités d’Ankara.

Articles Populaires