dimanche, juillet 25, 2021
AccueilEconomieDenis Sassou Nguesso en entretien avec des dirigeants de banques africaines

Denis Sassou Nguesso en entretien avec des dirigeants de banques africaines

-

Le Chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso s’est entretenu ce dimanche 8 mars 2020, à Oyo, dans le département de la Cuvette avec un groupe d’opérateurs économiques notamment le président du groupe UBA, Tony Elumelu, le président d’Afreximbank, le professeur Benedict Okey Omarah, et le président directeur général du Groupe BGFI Bank, Henri Claude Oyima. Ces acteurs économiques ont affirmé leur soutien au Président de la République pour les efforts consentis dans la relance de l’économie nationale suivant les recommandations du Fonds Monétaire International (FMI) en matière de la bonne gouvernance.

Le Groupe des banques créancières du Congo ne sont pas restées insensibles face à la crise économique que traverse le pays suite à la chute du prix de l’or noir en 2014. Ces hommes d’affaires sont venus rassurer le Chef de l’Etat sur leur volonté d’aider la République dans la relance de son économie pour l’accompagner dans son programme de la Facilité élargie de crédit avec le Fonds Monétaire International (FMI) décroché en juillet dernier.

Pour le président de la Banque Africaine d’exportation et d’importation (Afreximbank), le professeur Benedict Okey Omarah « Nous sommes donc disposés à accorder au pays tout l’appui nécessaire pour que le programme [de FEC avec le FMI, ndlr] qui ira ces trois prochaines années, se réalise. ».

Dans le même esprit que le dirigeant d’Afreximbank, le président du groupe United Bank for Africa (UBA), Tony Elumelu a précisé au sortir de son audience que son entreprise entend soutenir le Congo. « Nous avons discuté en long et en large avec le président du Congo, comment est-ce que notre banque peut aider le gouvernement du Congo à travers différentes initiatives pour que le programme du FMI puisse être mis en place. », a-t-il déclaré.

Au total ces banques africaines sont prêtes à conjuguer leurs efforts pour aider le Congo à sortir de la conjoncture, en apportant une décote à la dette de l’Etat congolais pour permettre au pays de financer son économie.

« Avec mes collègues d’Afreximbank et d’UBA nous avons pensé qu’il était nécessaire que nous puissions donner, je dirai une marque de confiance pour que les gens comprennent l’engagement des banques africaines pour accompagner un pays africain. Et c’est pour ça d’ailleurs, nous avons proposé que nous puissions apporter une décote à la dette de l’Etat du Congo pour que ce nouveau niveau de dettes puissent lui permettre d’accompagner fortement le programme de l’Etat du Congo. Et nous annonçons qu’aujourd’hui nous sommes tout à fait disposé à soutenir de manière forte l’économie du Congo et son Chef d’Etat. », a indiqué le président directeur général du Groupe Banque gabonaise et française internationale (BGFI Bank), Henri Claude Oyima.

En marge de sa rencontre avec les banquiers, Denis Sassou Nguesso a reçu, ce samedi 7 mars le directeur général de la société d’exploitation forestière, La Congolaise de l’Industrie de Bois (CIB), Christian Schwarz, avec qui, il a également évoqué l’avenir de l’économie nationale. 

Articles Populaires