dimanche, juin 20, 2021
AccueilA La UneDéconfinement : 50 000 F CFA d'amende pour tout contrevenant aux gestes...

Déconfinement : 50 000 F CFA d’amende pour tout contrevenant aux gestes barrières

-

Le ministre de l’Intérieur Raymond Zéphirin Mboulou a souligné que tout établissement, notamment les lieux de culte officiellement reconnus, bars, restaurants, hôtels et autres lieux d’hébergement collectif transgressant les mesures barrières sont passibles d’une amende de 50 000 FCFA. 

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 24 juin, le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation a publié trois arrêtés dont deux exigeant le strict respect des mesures barrières dans les espaces publics ouverts et fermés. Ces arrêtés concernent, notamment les établissements de prière, les débits de boisson, les restaurants et hôtels de la place. 

Le ministre a de ce fait édicté un chapelet de mesures à observer dans le cadre de la réussite du 2ème palier du plan de déconfinement entamé depuis le mardi dernier. Ces dispositions sont réparties comme suit:  

Pour les lieux de culte, le ministre de l’lnterieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou prescrit entre autres : 

  1. les dirigeants et les adeptes de ces établissements doivent respecter strictement les mesures de distanciation sociale et de port obligatoire de masque de protection; 
  2. mettre en place un dispositif de lavage des mains à l’entrée des lieux de culte ;
  3. les personnels assurant le service de protocole dans ces lieux sont tenus de porter les gants outre le masque de protection; 
  4. la pratique de l’imposition des mains et les nuisances sonores sont formellement interdites;
  5. les lieux de culte doivent être systématiquement désinfectés avant chaque office. 

Au niveau des bars, restaurants, hôtels et autres endroits d’hébergement collectif, Raymond Zéphyrin Mboulou impose : 

  1. aux exploitants et personnels de ces établissements de respecter strictement les mesures de distanciation physique et de port obligatoire de masque de protection;
  2. de placer un dispositif de lavage des mains à l’entrée de chaque établissement; 
  3. les personnels servant et d’accueil sont tenus de porter les gants outre le masque de protection et s lieux de culte, 
  4. ces établissements doivent être systématiquement désinfectés;

Raymond Zéphyrin Mboulou précise par ailleurs qu’en cas d’inobservation des mesures suscitées « Tout contrevenant aux prescriptions édictées est passible d’une amende de 50 000 F CFA avec fermeture immédiate du lieu. ».  

Les autorités préfectorales, les administrateurs maires et les services de police nationale sont appelés à veiller au strict respect des ces arrêtés, ajoute le ministre. 

Articles Populaires