dimanche, juillet 3, 2022
AccueilSociétéCovid19 : le nombre de contaminations a triplé pendant les célébrations de...

Covid19 : le nombre de contaminations a triplé pendant les célébrations de Noël

-

Ce mercredi 29 décembre, la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 a déploré, qu’après la tendance à la baisse du nombre de cas positifs, des taux de positivité et de létalité constatés grâce à l’opération « coup de poing », le nombre de cas positifs a triplé, depuis la fin de ladite opération. Il est passé de 400 à plus de 1000 cas de contamination pendant les fêtes de Noël.

La Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 s’est réunie pour la 32ème fois ce mercredi 29 décembre 2021, par visioconférence, sous l’autorité du président de la République, Denis Sassou Nguesso.

Lors de cette rencontre, les participants ont examiné le 32ème rapport de la Task force près la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19, présenté par son président, Firmin Ayessa, ministre d’Etat, chargé de la Fonction publique. 

♦ Lire aussi : Compte rendu de la 32ème réunion de la Coordination Nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19

Abordant le sujet de la situation épidémiologique au niveau national, Firmin Ayessa a indiqué que le contexte est caractérisé par la recrudescence de la pandémie à Covid-19, notamment avec la « montée inexorable » du variant Omicron. 

Il ressort qu’après la baisse du niveau de contamination, des taux de positivité et de létalité observés pendant les 45 jours de l’opération « coup de poing », le nombre de cas positifs s’est multiplié par trois, depuis la fin de ladite opération. On est passé de 400 à 972 cas, pour atteindre 1247 cas confirmés à la date du 27 décembre dernier, renseigne le compte rendu de la réunion. 

« Cette tendance négative est en grande partie due au relâchement durant la période qui a immédiatement précédé les fêtes de Noël, durant ces fêtes elles-mêmes, puis dans les jours qui ont suivi », rapporte le compte rendu.

♦ Lire aussi : 3,5 milliards pour la mise en oeuvre de l’opération “coup de poing”

A la date du 23 décembre 2021, 309 065 personnes ont été testées, pour 20 089 cas confirmés, 1 187 cas actifs et 367 décès dont 133 décès déplorés dans la période du 18 octobre au 23 décembre 2021.

Pour les autorités congolaises, ce rebond a été essentiellement provoqué par le non-respect aux mesures barrières. 

« La circulation de variants plus contagieux, comme le variant Omicron, plus contagieux que le variant Delta, si elle peut expliquer ce rebond important, est probablement amplifiée par le relâchement dans l’application des mesures barrières durant les fêtes de la Nativité », rapporte le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla.

Les membres de la Coordination nationale invitent de ce fait les autorités congolaise à renforcer les mesures de contrôle et de surveillance du respect de ces mesures barrières à l’orée des fêtes de la Saint Sylvestre et du Nouvel An.  

Articles Populaires