dimanche, octobre 17, 2021
AccueilSociétéCovid-19 : les autorités annoncent une nouvelle vague plus meurtrière

Covid-19 : les autorités annoncent une nouvelle vague plus meurtrière

-

La coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus covid-19 s’est réunie pour la 28e fois consécutive depuis l’apparition de la pandémie de coronavirus Covid-19 notre pays. Selon le rapport fourni par la Task Force près ladite Coordination, le pays traverse une troisième vague plus virulente et plus meurtrière que les deux précédentes.

Tenue ce mardi 12 octobre 2021 par visioconférence, la réunion de la Coordination Nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 a été marquée par la présentation de la situation épidémiologique inquiétante que traverse notre pays.

Les données statistiques indiquent que notre pays a connu trois pics épidémiques, la première fin juillet 2020, avec 710 cas confirmés, puis fin septembre 2021, avec 452 cas confirmés et la dernière ce début de mois d’octobre avec 488 cas confirmés.

Selon le rapport de la Task Force, le taux journalier de positivité est sans cesse croissant, passant de 2,33% au 19 septembre à 15,71% au 3 octobre 2021, soit sept (7) fois son niveau d’il y a deux semaines.

En plus du niveau de propagation du variant Delta devenu la souche dominante en circulation au Congo, les statistiques mettent en exergue un niveau de létalité beaucoup plus important. En l’espace de 10 jours, 23 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier.

Entre le mois de septembre et le mois le mois en cours, la République du Congo a enregistré plus de décès que durant les 8 premiers mois de l’année. Le rapport précise que 21 des 23 décès enregistrés ces derniers jours concernent des personnes qui n’étaient pas vaccinées et en conclut que les personnes vaccinées sont plus résiliantes face aux ravages du variant delta.

Face à cette recrudescence, les autorités sanitaires ont procédé à la réouverture du site de Mfilou, qui accueille des patients réorientés des sites du CHU-B et de la clinique Leyono en voie de saturation. Il est également prévu de renforcer les capacités d’accueil avec le lancement des structures spéciales du CHU-B et l’augmentation du nombre de lits dans les sites existants, voire d’ouvrir de nouveaux sites.” indique le compte rendu de la Coordination nationale.

Des circonstances qui selon les autorités montrent “que nous sommes bel et bien confrontés à une nouvelle flambée, la troisième, de la pandémie dans notre pays.

Une batterie de nouvelles mesures ont été annoncées et les ministères concernés sont désormais à pied d’œuvre afin de renforcer les mesures de riposte et apporter une réponse à la hauteur de la menace que constitue le variant delta.

Articles Populaires