lundi, septembre 27, 2021
AccueilSociétéCovid 19 : 365 prisonniers libérés pour désengorger les maisons d'arrêt

Covid 19 : 365 prisonniers libérés pour désengorger les maisons d’arrêt

-

Annoncée le 7 mai, au cours d’une interview exclusive du Chef de l’Etat accordée aux médias français Radio France Internationale (RFI) et France 24, l’opération de libération de centaines de prisonniers se précise.

Le conseil des ministres du vendredi 8 mai a communiqué sur le désengorgement des maisons d’arrêt des deux principaux viviers de population carcérale du Congo, à savoir Brazzaville et Pointe-Noire. 

La crise sanitaire du Covid-19 a poussé l’exécutif à prendre l’initiative de décongestionner les centres de rétention à travers le pays. Estimé à 1622 âmes, le nombre de personnes détenues demeure très élevé pour les 16 structures pénitentiaires capable de les accueillir. 

Afin de réduire les risques de propagation au sein des maisons d’arrêt, des brigades de gendarmerie et les postes de police, le ministre de la Justice et des droits humains et de la promotion des peuples autochtones Aimé Ange Bininga a procédé à la libération de 276 détenus à Brazzaville, et 89 à Pointe-Noire.

Cette opération concerne les personnes détenues dans l’attente de jugement dont les délais de détention préventive ont expiré, et les prévenus en attente de jugement, retenus pour des infractions mineures.

Les prisonniers maintenus en détention devront se soumettre à de nouvelles mesures visant à limiter les risques de contamination dans les lieux de détention. Une circulaire interdisant les visites et encourageant le respect scrupuleux des mesures d’hygiène dans les lieux de détention a été co-signée par les ministres de l’Intérieur, de la Justice et de la Défense.

Les autorités pénitentiaires entendent travailler en étroite collaboration avec les services sanitaires en charge de la riposte contre le coronavirus Covid-19.

Articles Populaires