jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéConfinement : Les autorités ponténégrines affinent leur dispositif

Confinement : Les autorités ponténégrines affinent leur dispositif

-

Conjuguer les efforts pour mener à bien la directive présidentielle. Cela semble être la démarche des autorités ponténégrines qui dans une volonté affichée de rendre le confinement accommodant, ont choisi le juste milieu.

Deux heures ont suffi à Alexandre Honoré PAKA, préfet de Pointe-Noire, pour trancher sur les sollicitations des populations de Pointe-Noire sur les conditions de confinement. Elles ont été traduites pour la circonstance, par Jean François KANDO député maire de la ville lors de la réunion de prise des mesures, co-présidée par que le préfet et le commandant de la zone de défense militaire numéro 1 ce mardi 31 mars 2020.

Le confinement n’est pas une punition

Sur proposition de Jean François KANDO, député maire de la ville, il ressort que pendant toute la durée du confinement, à Pointe-Noire, deux jours seront dédiés à l’ouverture des marchés notamment les mercredis et les dimanches de 07 heures a 15 heures. Cependant, ceux-ci ne seront ouvert qu’aux pavillons de vente des produits alimentaires a précisé l’édile de Pointe-Noire. (Une décision revue en fin de soirée par l’arrêté portant régulation des marchés domaniaux signé du ministre de l’intérieur Raymond Zephyrin MBOULOU.)

Les points de vente de gaz de cuisine, les pharmacies, les forages d’eau, les boulangeries, banques, les chambres froides, ainsi que les boucheries et alimentations de quartier auront le droit d’ouvrir.

Pour les familles endeuillées, il leur est demandé de tenir des veillées dans un cadre strictement familial tout en respectant les consignes barrières. La morgue municipale restera ouverte mais seule dix parents seront autorisés à s’y rendre pour les besoins y afférent. Les inhumations se feront dans les sites choisis par la famille mais obéiront à un certains protocole. À savoir, la limitation des participants.

Certains chantier municipaux tel que celui du marché central, les artères stratégiques en cours de réfection et bien d’autres continueront à être exécuté selon la sollicitation du maire.

La parole du chef de l’État est un ordre

A propos de la sécurité, le patron de la force public à Pointe-Noire et au Kouilou a réaffirmé son intention d’observer à la lettre l’ordre du Chef Suprême des armées, rappelant que la parole du Chef de l’État est une loi.

Pour répondre donc à cet ordre le Général de Brigade Jean OLLESSONGO ONDAYE a présenté le dispositif sécuritaire qui sera mis en place à la fois pour veiller à la bonne exécution du confinement mais aussi à la sécurisation des biens publics et privés.

Ainsi, les ponténégrins remarqueront aux lieux stratégiques des piquets de sécurité a précisé le commandant de zone qui s’engage à mettre à contribution toute la force de l’ordre.

La mesure de confinement général de la population entre en vigueur le mardi 31 mars à 20 heures tel que l’a précisé le porte-parole du gouvernement.

Articles Populaires