AccueilEconomieBientôt une voie ferrée reliant du Nord au Sud la République du...

Bientôt une voie ferrée reliant du Nord au Sud la République du Congo

-

Un consortium minier auquel appartient la société Sangha Development Mining Sasu, envisage la construction d’un chemin de fer du nord au sud du Congo, d’une longueur d’environ 1000 km. Les projets de loi y relatifs ont été approuvés ce lundi 17 janvier en Conseil des ministres. 

Le Conseil des ministres tenu ce lundi 17 janvier par visioconférence a adopté trois (3) projets de loi portant respectivement approbation de conventions d’exploitation minière pour des gisement de fer dans le département de la Sangha entre la République du Congo et les sociétés Sangha Mining Dévelopment Sasu et Bestway Finance Limited pour les permis « Nabeba », « Avima » et « Badondo »

Ces trois textes sont une occasion donnée au gouvernement congolais de renforcer son réseau ferroviaire grâce au soutien de ces sociétés minières. Ainsi, une ligne de chemin de fer d’environ 1000 km sera réalisée, elle va relier les départements de Pointe-Noire et de la Sangha. 

♦Lire aussi : 600 milliards de FCFA pour la construction d’un tronçon ferroviaire

La société Sangha Development Mining et ses partenaires entendent débuter le développement de ces mines dès de cette année. Ces projets d’exploitation sont d’une importance considérable pour les autorités congolaises. 

Le Chef de l’Etat a souligné l’importance de ces projets, susceptibles d’accélérer le développement de notre pays, grâce à un effet de levier sur des projets, miniers situés dans d’autres départements du Congo ou ceux notamment liés au développement de la production de gaz liquéfié dans d’autres zones de notre pays”, rapporte le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla.

Ce consortium qui veut faire du Congo, « un des trois plus grands producteurs de fer au monde« , veut aussi procéder à la construction d’une aciérie à Pointe-Noire et d’un grand port minéralier à la Pointe indienne, dans le Kouilou.

Le projet de loi autorisant la réalisation de ces ambitions sera transmis au parlement pour examen et adoption.   

L’unique infrastructure terrestre reliant le nord et le sud de notre pays est la route nationale. Le Congo compte une ligne de chemin de fer construite entre 1921 et 1934, ne permettant de relier que Brazzaville au port autonome de Pointe-Noire.

Articles Populaires