vendredi, décembre 3, 2021
AccueilSociété3,5 milliards pour la mise en oeuvre de l’opération “coup de poing”

3,5 milliards pour la mise en oeuvre de l’opération “coup de poing”

-

Le gouvernement a annoncé ce début de semaine qu’il mobiliserait plus de 3,5 milliards afin de renforcer la riposte contre la Covid-19 au cours des 45 jours à venir. Il entend ainsi inverser la tendance des récentes statistiques qui font état d’une hausse exponentielle du nombre de contaminations, d’hospitalisations et de décès dans le pays.

Le Premier ministre, Chef du gouvernement Anatole Collinet Makosso a procédé ce lundi 18 octobre 2021 au lancement de l’opération “coup de poing” dont l’objectif est d’éviter de perdre le contrôle sur la pandémie de coronavirus Covid-19 qui connaît une recrudescence en République du Congo depuis plusieurs semaines.

Ce plan d’urgence entend s’appuyer sur 7 urgences d’intervention à savoir la vaccination ; la mobilisation sociale et la communication sur les risques ; le laboratoire et la recherche ; la prise en charge des malades ; le renforcement de la Coordination des interventions et le leadership ; la surveillance épidémiologique ; et le respect des mesures de prévention.

Lire aussi : Covid-19 : une opération « coup de poing » annoncée par le gouvernement

L’opération placée sous l’autorité du Chef du gouvernement sera effective pendant 45 jours. Les ressources aussi bien financières avec 3 541 228 437 de francs CFA mobilisés, humaines (forces de l’ordre, personnels de santé, société civile…), que techniques seront mobilisées sur cette période afin de garantir une réponse d’urgence et une maîtrise de la situation sanitaire.

Anatole Collinet Makosso a interpellé l’opinion sur la gravité de la situation, il a officiellement annoncé que le pays est confronté à la troisième vague de propagation de la Covid-19 caractérisée par “une recrudescence des contaminations, une évolution rapide de la maladie vers des formes graves et un nombre élevé de décès”, a-t-il souligné.

C’est fort de ce constat que le Premier ministre a appelé la population, les leaders communautaires et religieux, les chefs d’entreprises, les fonctionnaires, les personnels de santé, les enseignants, les élèves et étudiants, les parents et chefs de familles, à la mobilisation autour de l’opération “coup de poing”.

C’est en agissant ensemble que l’on peut vaincre la Covid-19”, a-t-il conclu.

Articles Populaires